BLANTERWISDOM101

AVORTEMENTS Provoqués

22‏/02‏/2018
LIEN DE TELECHARGEMENT 
1.INTRODUCTION

-          interruption volontaire de la grossesse évoluant normalement avant la 28ème SA (180jrs)
-          expose à des complications immédiates (infection, hémorragie, embolie amniotique) et tardive (stérilité)

I-                    ABRT provoqué récent septique et incomplet

a. clinique
-          il faudra dater la grossesse et rechercher la manœuvre abortive
-          douleurs à type de CU
-          hémorragie pouvant entrainer un état de choc
-          TV : utérus gros mou, non sensible à la mobilisation, col ouvert, annexes libres
-          Speculum : origine intra-utérine du saignement, apprécie l’intégrité du vagin et du col

b. Paraclinique : groupage, Rh, NFS, échographie (vacuité utérine)

c.  traitement
-          en cas d’ABRT confirmé : rétablir la volémie, SAT, sérum anti D chez les femmes Rh (-), curage ou curetage + ATB
-          en cas de menace : repos au lit

II-                  ABRT incomplet infecté :

a.  Clinique : 
-          douleurs pelviennes + hémorragies fétides, T° > 38,5°
-          parfois signes de choc
-          endométrite : utérus douloureux à la mobilisation
-          annexite : annexes douloureuses à la mobilisation et augmentées de volume
-          pelvipéritonite

b.  paraclinique :
-          groupe Rh, NFS, HC,  ECB des pertes
-          échographie

c.  traitement : ATB, curage ou curetage lorsque T° < 38°

d. Evolution :
-          favorable
-          défavorable : faire une cœlioscopie pour un bilan lésionnel et conduite thérapeutique
·         abcès de l’ovaire ou pyosalpinx : TRT chirurgical
·         abcès du douglas : évacuation par colpotomie postérieure
·         phlegmon du ligament large
o  phlegmon du LL vrai : empâtement douloureux au dessous du pli inguinal, TRT chirurgical haut
o  phlegmon de la gaine hypogastrique : masse pelvienne mal limitée du cul de sac vaginal à la paroi, son traitement repose sur la colpotomie latéral
·         complication veineuses : phlébite des membres inférieurs, phlébites septiques avec risque embolique 

Complications des ABRT provoqués :

* perforation utérine :
·         abstention chirurgicale car cicatrice spontanée grâce à la rétraction utérine
·         repos + poche de glace sur le ventre, ATB -> chirurgie en cas de signes péritonéaux
*  rétention placentaire (hémorragie)
*  infection utérine
*  péritonite purulente aigues : douleurs, arrêt transit, signes septiques, état général conservé, contracture généralisé + TR douloureux « TRT chirurgical »
*  péritonite putride : grave suraigüe, signes toxiques (faciès terreux, langue rôtis, TA effondrée), signes locaux (contractures…) peuvent manquer « TRT chirurgical »
* septicémie
*Stérilité secondaire

Share This :